Cambodian Space Project

Originaire de la campagne, Srey Thy est partie à Phnom Penh pour échapper à la pauvreté. Elle a soutenu sa famille en chantant dans les bars karaoké. A présent entourée de musiciens australiens et français, Srey Thy écrit ses propres textes au sein du groupe qui revisite aussi les hits cambodgiens des années 60.

Leur musique est un mélange de rock des sixties, garage, soul, jungle et électro occidentale.

The Cambodian Space Project sillonne le pays, se produit aussi bien dans les rizières qu’aux festivités données pour les 50 ans du seul éléphant de Phnom Penh. En 2011, le groupe se lance à l’assaut du vaste monde : Australie, Chine, Etats-Unis, Grande-Bretagne et France, où le magazine TRACKS de Arte leur consacre un reportage.