Zouzou

L’égérie du Saint-Germain-des-Prés des années 60 a commencé sa carrière dans la mode. Malgré sa beauté androgyne et hypnotique, on s’apercevra rapidement, comme le déplora Yves Saint-Laurent, que sa personnalité rebelle ne s’accordait guère avec la rigueur de la Haute Couture.

Car Zouzou la twisteuse danse toute la nuit chez Castel et enchaîne les rencontres. Elle devient la compagne de Brian Jones, fait la connaissance de Bob Dylan, et enregistre un premier disque chez Vogue, sur des musiques d’un jeune inconnu nommé Jacques Dutronc.

Elle débute en parallèle sa carrière d’actrice dans les premiers films expérimentaux de Philippe Garrel, tel Marie pour Mémoire. Et quand Garrel se tourne vers Nico, Zouzou se voit offrir par Eric Rohmer le rôle d’une vie, le personnage central de L’Amour l’après-midi.Elle continuera à tourner de nombreux films dans les années 70, et musicalement elle sortira en 1974 un 45 tours en duo avec Dani.

C’est en 2006 que Zouzou a fait un retour fracassant sur le devant de la scène. Le Centre Pompidou organise une rétrospective de tous ses films – une première pour un artiste de son vivant. Elle écrit avec Olivier Nicklaus sa biographie, Jusqu’à l’aube, publiée chez Flammarion. Et  pour retracer son chemin musical, une compilation de ses disques Vogue ainsi qu’une poignée d’inédits sont rassemblés dans Zouzou, l’intégrale, paru chez Sony.

Nous sommes heureux de vous proposer le nouvel album de Zouzou, En Vers Libre , dans de multiples versions ainsi que son livre et son plus grand film. Cliquez sur les produits pour des informations détaillées.